Pourquoi le bien-être sur la place de travail est-il si important ?

Le simple fait de traiter vos employés comme les engrenages d’une machine complexe est le moyen le plus sûr de les démotiver et de les inciter à chercher un autre travail. Afin de profiter d’une main-d’œuvre pleinement engagée et satisfaite, il est important de tenir compte du bonheur de vos employés sur leur lieu de travail. Voici, ci-dessous, les conclusions d’une méta-analyse portant sur la question du bien-être au travail.

« Lorsque les gens sont heureux, ils sont aussi plus entreprenants, plus créatifs et meilleurs pour résoudre les problèmes. »

Pourquoi les entreprises devraient-elles s’en préoccuper ?

  • Les études ont démontré que les employés travaillent de façon plus intense lorsqu’ils sont heureux.
  • Le bien-être au travail réduit fortement les démissions. Il est souvent bien plus coûteux de remplacer les employés, plutôt que d’investir du temps et de l’argent pour rendre les collaborateurs actuels plus heureux dans leur travail.
  • Augmentation du chiffre d’affaire En effet, le revenu des entreprises classées dans « Fortune’s 100 best companies to work for » a augmenté, en moyenne, de 22% en 1 année.
  • La productivité augmente.

Que peuvent faire les entreprises ?

  • Laissez à vos employés le soin de créer et de personnaliser leur espace de travail. Les employés qui « contrôlent » l’agencement de leur bureau ont, en moyenne, une productivité supérieure de 32% parce qu’ils se sentent mieux.
  • Faites bon accueil aux diverses croyances. Les employés qui peuvent parler librement de leurs croyances et pratiques religieuses sont plus heureux au travail que ceux qui ne le peuvent pas. C’est pourquoi, il est conseillé d’ajouter dans l’agenda commun les dates de leurs célébrations religieuses.
  • Ne réduisez pas leurs heures de travail. Créer des périodes de travail plus courtes ne va pas forcément rendre vos employés plus heureux, mais cela peut générer du stress qui pourrait les conduire à faire plus, en moins de temps.
  • 4 moyens de rendre les employés heureux :
Variez les tâches qu’ils doivent effectuer. Laissez vos employés travailler de façon autonome.
Partagez des informations cruciales concernant votre business. Demandez leur avis concernant les projets et la stratégie d’entreprise.


Que peuvent faire les employés
 ?

  • Leur travail doit avoir du sens : Les collaborateurs sont plus heureux si leur travail a du sens pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Il est important que leur travail soit aligné sur les objectifs de l’entreprise.
  • Aider les autres : Les études ont démontré que les employés sont plus heureux si leur travail aide les autres. C’est pour cela qu’il est crucial de leur expliquer en quoi leur travail est important pour les autres employés de l’entreprise.
  • Souvenez-vous de ce que vous aimez : Il a été démontré que les employés qui sont capables d’énumérer ce qu’ils aiment dans leur travail ont un taux d’absentéisme inférieur de 60-75%.
  • Le bonheur dans la vie privée : Les personnes malheureuses dans leur vie privée sont susceptibles de ne pas être heureuses dans leur travail. Donc, avant de blâmer votre travail, jetez un coup d’œil dans votre vie privée.
  • Ne mangez pas à votre place de travail : Les études ont démontré que manger dans un contexte social avec d’autres réduit le stress, alors que manger seul l’augmente.
  • Discutez avec vos collègues : Il est prouvé que la bonne humeur est contagieuse, surtout lorsque la personne heureuse est à proximité de vous.
  • Apprenez quelque chose de nouveau : Bien que, à court terme, maîtriser une nouvelle compétence peut causer du stress, à long terme cela rend heureux.
  • Planifiez vos vacances : la planification des vacances aide les travailleurs à se sentir heureux.

Pourquoi est-il important de prendre des pauses ?

Les employés qui prennent des pauses toutes les 90 minutes ont une augmentation de :

  • leur attention de 30%
  • leur créativité de 50%
  • leur niveau santé et de bien-être de 46%

De plus, lorsque les employés se sentent encouragés par leur supérieur à prendre une pause, la probabilité qu’il restent au sein de l’entreprise ainsi que leur bien-être sont presque doublés.

Sources :

Sabrina Son (février 2017). Why happiness matters in the workplace. Repéré à https://www.tinypulse.com/blog/why-happiness-matters-in-the-workplace-infographic

Bowling, H. et al. (2010) A meta-analytic examination of the relationship between job satisfaction and subjective well-being. Journal of Occupational and Organizational Psychology.

Christakis, H. et al. (2008) Dynamic Spread of Happiness in a Large Social Network. British Medical Journal.

Harms, W. (2007) Looking for satisfaction and happiness in a career? Start by choosing a job that helps others. University of Chicago.

Howell, R. et al. (2009) Momentary Happiness: The Role of Psychological Need Satisfaction. Journal of Happiness Studies.

Kinierski, V. (2008) Secret To Workplace Happiness? Remember What You Love About The Job. University of Alberta.

Knight, C. et al. (2010) Your Place or Mine?0rganizational Identification and Comfort as Mediators of Relationships Between the Managerial Control of Workspace and Employees’ Satisfaction and Well-being. British Journal of Management.

Lyons, B. et al. (2014) Applying models of employee identity management across cultures: Christianity in the USA and South Korea. Journal of Organizational Behavior.

Oswald, A. et al. (2014) Happiness and Productivity. University of Warwick.

Parten, E. (2016) Whistle While You Work: Researchers Try Unlocking Key to Happiness. The University of Alabama Research Magazine.

Perez-Asenio, E. (2010) If happiness is relative, against whom do we compare ourselves? Implications for labour supply. Journal of Population Economics.

Rudolf, R. (2013) Work Shorter, Be Happier? Longitudinal Evidence from the Korean Five-Day Working Policy. Journal of Happiness Studies.

Schwartz, T. (2013) What Would Make You More Satisfied and Productive at Work?Harvard Business Review.

Sommer, W. et al. (2013) How about Lunch? Consequences of the Meal Context on Cognition and Emotion. PLOS One.

WillisTowersWatson. (2015) The Power of Three: Taking Engagement to New Heights. Perspectives.

Wood, S et al. (2011) High Involvement Management, High Performance Work Systems and Well-Being. International Journal of Human Resource Management.

Wright, T. (2009) Happy Employees are Critical for an Organization’s Success. Kansas State University. http://www.workplacementaIheaIth.org/Business -Case.aspx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*